Avocat : comment bien le choisir ?

Je n’ai pas fait des études de droit, mais j’ai envie de vous parler des avocats. Non pas le fruit exotique, mais l’avocat, le magistrat qui défend nos droits quand on a des soucis judiciaires. J’en ai sollicité un récemment pour mettre de l’ordre suite à une agression sur ma personne.

Ce que je peux dire suite à cette expérience : il est toujours primordial de bien choisir son avocat avant de frapper à la porte d’un cabinet. Voici quelques conseils de choix à ne pas oublier.

S’informer sur les compétences de son avocat

C’est évidemment la première chose à faire, puisqu’il y a aussi des bons, des vrais et des mauvais avocats dans ce secteur. Généralement, ce magistrat a un DEA ou un Master II ou au moins une maîtrise en droit. Cela n’est pas suffisant toutefois pour définir un « bon avocat ». Je vous conseille aussi d’identifier ses titres de spécialisation.

Il y en a généralement quinze, et elles sont détenues par des avocats expérimentés (au moins quatre ans d’expérience) et ayant réussi l’examen devant le barreau.

Un conseil : il est indispensable d’uniquement opter pour un avocat spécialisé, comme un avocat pénaliste par exemple, qui est le seul apte à défendre vos intérêts dans une affaire précise.

Choisir un avocat proche de chez vous

La proximité géographique n’est pas un critère de choix obligatoire, mais cela peut être un avantage pour tout client. En effet, cela peut éviter les frais supplémentaires sur les déplacements (qui augmentent les honoraires de l’avocat). De plus, il est plus facile de suivre l’évolution du dossier étant donné que l’on peut se déplacer rapidement chez l’avocat.

Je vous conseille toutefois d’éviter de choisir un avocat selon la proximité géographique dans le cas où l’affaire implique une grosse somme d’argent ou une consultation juridique. Même si l’avocat se situe loin de votre domicile, s’il est spécialisé dans l’affaire qui vous concerne, il sera votre meilleur allié tout au long de la procédure.