Soutien aux TPE et PME rencontrant des difficultés

Orientation des artisans, commerçants, professionnels libéraux ou dirigeants de PME qui rencontrent des difficultés financières ou administratives.

Un système pour mieux répondre aux inquiétudes des chefs d’entreprise

Afin de renforcer l’appui territorial aux PME et simplifier la réglementation les concernant, l’Etat a mis en place le numéro Azur 0810.00.12.10 « Soutien TPE/PME » pour orienter directement les artisans, commerçants, professionnels libéraux ou dirigeants de PME qui rencontrent des difficultés d’accès au crédit ou dans leurs démarches administratives, soit vers le Médiateur du crédit, soit vers le Correspondant PME de leur département. Ce dernier est à leur disposition pour les aider dans leurs démarches administratives.

Un service mis en place en 2011

Installés en janvier 2011, par le secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des PME et des professions libérales, Frédéric Lefebvre, les correspondants PME ont pour mission de soutenir les entrepreneurs dans leurs démarches administratives pour mener leurs projets ou faire face aux difficultés qu’ils rencontrent.

Il s’agit d’agents des directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte). Une fois de plus, il faut anticiper pour éviter de faire sombrer une entreprise a priori en pleine santé et l’empêcher d’opter pour des solutions offshore.

Un accompagnement devenu indispensable

Ce dispositif s’inscrit dans le cadre du programme de simplification et d’accompagnement pour les PME, afin de renforcer l’appui territorial aux PME par le biais de correspondants de l’Etat pour les PME dans chaque département et pour simplifier l’environnement administratif des PME.

« Aider les entrepreneurs à naviguer au sein du maquis administratif est une nécessité : c’est pour apporter une information de qualité à tous les chefs d’entreprise qui en expriment le besoin que j’ai désigné un correspondant PME dans chaque département. Ces correspondants PME iront, dans leurs départements respectifs, à la rencontre de la vie et des difficultés des entrepreneurs, grâce à des stages systématiques d’immersion en entreprise, » avait précisé le secrétaire d’Etat en début d’année.

Plus de 14 000 entreprises aidées

Soulignons que le Médiateur du crédit a permis à plus de 14.500 entreprises de surmonter le refus initial de leur(s) banque(s) et de trouver un financement permettant de poursuivre et de développer leur activité. Plus de 3,6 milliards de crédits ont été mis en place et le seuil des 250.000 emplois sauvés ou confortés a été franchi en août 2011.