Entreprise familiale : ce qu’il faut savoir

En France, les entreprises familiales ont connu de fantastiques succès. Il s’agit d’entités très spéciales qui peuvent profiter d’une croissance durable. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce type de société.

L’entreprise familiale en quelques chiffres

Dans le monde, les sociétés familiales représentent les deux tiers des entreprises. Elles génèrent plus de la moitié des emplois, ce qui représente le noyau dur de la croissance mondiale.

Plusieurs facteurs contribuent au succès de ces firmes familiales, il y a notamment la « maîtrise du changement de dirigeant ». 87% de ces sociétés connaissent déjà le nom du successeur.

Une autre clé du succès de l’entreprise familiale est liée au niveau de cohésion lors des réunions stratégiques. Ces réunions sont tenues en famille ou entre actionnaires proches de la famille. Au sein d’une société familiale, il existe aussi une meilleure gestion des conflits.

La communication est la clé du succès des sociétés familiales

La croissance à long terme est une priorité pour une entreprise familiale. Autant que cela soit possible, cette dernière ne tient pas compte des résultats boursiers.

Ce type de management plus pérenne améliore les performances de la société sur le long terme. Cette dernière se distingue notamment par sa résilience lors des situations de crise.

Les projets philanthropiques sont des vecteurs de croissance

Bon nombre de sociétés familiales œuvrent dans le cadre de projets philanthropiques. Les entreprises fondées par les familles ne se préoccupent pas seulement de leur rentabilité. Elles cherchent à donner un sens social à leurs activités. Elles partagent leurs réussites afin de faire progresser d’autres entités.

En 2015, la France ne comptait que 5 000 entreprises familiales alors que la Grande-Bretagne en comptait le double (10 500 sociétés). Dans tous les cas, ce format entrepreneurial offre une réelle pérennité sur le long terme. Il s’agit d’un gage de confiance pour les employés, les prestataires et les fournisseurs gravitant autour d’une telle structure.