Amérique latine : traditions culinaires en Argentine

 

Pour bons nombres de personnes, l’Argentine se résume à la danse sensuelle du tango, aux immenses plaines de la Pampa ou encore au culte voué à l’idole de tout un peuple, à savoir le footballeur Diego Armando Maradona. Mais l’Argentine est aussi un pays aux richesses culinaires méconnues (tout comme Toulouse) alors que les mets locaux sont bien souvent savoureux et concoctés avec des produits locaux de grande qualité. Un voyage pour vos papilles qui seront en émois dès les premières bouchées.

Des viandes exceptionnelles

Tout d’abord, les exploitations produisent des viandes qui sont parmi les plus tendres et les plus savoureuses au monde. La qualité de celles-ci n’a rien à envier à celles du voisin brésilien comme aux nôtres d’ailleurs. Le « Bife de Lomo » est un filet de bœuf extrêmement épais mais à la chair d’une tendresse exceptionnelle.

Il ravira les plus carnassiers d’entre vous sans aucuns soucis. Tout comme le « Bife de chorizo » qui est un faux-filet très apprécié par le peuple Argentin. Il est directement cuit dans son gras, ce qui lui confère un goût et une saveur introuvable ailleurs.

Des épices savoureuses

La culture du pays est influencée à la fois par les indigènes du nord et leurs épices, et, par les terriens du centre du pays et leurs plats rustiques. Le plat de cette alliance pourrait être le « Pastel de choclo » qui est un gratin de maïs en purée agrémenté de viandes diverses.

Souvent accompagné par une soupe de Quinoa (graine héritée des Incas) ou des « Empanadas » qui sont des chaussons fourrées selon les goûts avec de la viande, du poisson ou des légumes. Cette terre de viande vous proposera également parmi ses spécialités du lapin au vin rouge, de l’agneau cuit à la braise ou encore du Zébu (bovidé à bosses). Tous ces plats se dégusteront avec un bon maté qui est une infusion traditionnelle locale assez amer, mais très riche au sens gustatif.